Return to overview

10 reportages sur la santé mondiale bientôt publiés dans des médias français

Project: Tuberculosis in India, winner of a German Health Reporting Grant 2017, picture credit: Mathias Tertilt

Le gouvernement français s’est engagé à renforcer son aide au développement - et notamment dans le domaine de la santé, identifié comme prioritaire. Les contributions aux ONG doivent doubler d’ici 2022.* Cependant, les actions en faveur de la santé et d’accès aux soins réalisées par les ONG françaises sont assez peu relayées dans les médias français.

Pour élargir et accroître la couverture médiatique de ces sujets, le Centre Européen de Journalisme a récompensé 10 projets de reportage qui seront à même de sensibiliser le public à ces enjeux peu médiatisés.

Les reportages sur le sujet de la santé informeront et toucheront le grand public, les influenceurs et décideurs gravitant autour de la santé, ainsi que la génération Y.

Des reportages depuis 14 pays et publiés dans pas moins de 17 médias aideront le public français à mieux comprendre les enjeux de santé mondiale, et notamment les risques, les retours d’expériences, les éventuelles solutions et/ou les enjeux de sécurité et des projets de coopération en lien avec la santé.

Les publications sortiront dans des médias variés tel que Le Monde, Le Figaro, Paris Match, mais aussi des pure players tel que Slate, Loopsider ou encore The Conversation.

Voici les projets gagnants proposant un angle original ou développant une enquête approfondie sur des sujets inédits liés à la santé mondiale :

Data Incognita

Le cancer tue... surtout dans les pays en voie de développement, où 70% des décès surviennent faute de prévention, d’accès aux soins ou d'une connaissance fine de la nature et de la répartition du problème sur leur territoire. Un souci seulement partiellement résolu en France et que 20 pays dits pauvres se sont mis en tête de résoudre, en créant d'ici 2020 des registres nationaux du cancer. Une leçon d'épidémiologie qui pourrait faire réfléchir le gouvernement français.

Equipe : Viviane Thivent (journaliste), Julien Goldstein (photographe)
Lieu(x) de reportage : Inde, Salvador, république démocratique du Congo
Média : Le Monde
Budget : 20 000€

===========================

Le Dengvaxia, vaccin mortel aux Philippines ?

En 2015, le laboratoire français Sanofi lance un vaccin contre la dengue, une première mondiale. Mais très vite, la sûreté du vaccin est mise en cause par la mort suspecte de plusieurs enfants aux Philippines. Aujourd'hui, Sanofi a revu ses résultats et admis des dangers potentiels, les familles affirment avoir servi de cobayes. Au-delà du scandale, l'affaire pourrait servir à l'élaboration de meilleurs vaccins et de meilleures pratiques de précaution et de vaccination dans les pays en voie de développement.

Equipe : Carol Isoux (journaliste), Agnès Dherbeys (photographe)
Lieu(x) de reportage : Philippines, Thaïlande
Média : L'Obs, Marie-Claire, Ouest-France, Europe 1, Loopsider
Budget : 16 760€

===========================

Ils sont revenus au pays pour combattre Ebola

Deux jeunes Guinéens venus en France pour les études y obtiennent leur thèse en microbiologie et maladies infectieuses. En 2015, au plus fort de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, ils se portent volontaires pour secourir leurs compatriotes avec l'agence sanitaire d'urgence française Eprus, ce qui fait basculer leur destin. Le reportage raconte leur réinstallation dans leur pays pour y bâtir un système de santé pérenne, un exemple de nature à encourager la "repatriation" vers les pays en voie de développement.

Equipe : Estelle Saget (journaliste), Alain Tendero (photographe/video)
Lieu(x) de reportage : Guinée
Média : The Conversation France, La Croix
Budget : 11 970€

===========================

Ebola, un ennemi insaisissable

Deux ans après la fin de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, et la réapparition du virus en RDC, où en sont les nouvelles thérapies ? Les journalistes enquêterons sur les origines des vaccins et des médicaments utilisés aujourd'hui, les conditions dans lesquelles ils ont été testés pendant les épidémies précédentes, et l'importance de ces recherches pour la biosécurité mondiale.

Equipe : Emmanuel Freudenthal (journaliste), Chloé Hecketsweiler (journaliste)
Lieu(x) de reportage : Guinée, Sierra Leone, Liberia
Média : Le Monde, IRIN
Budget : 15 790€

===========================

Marcher à nouveau grâce à l’aide des imprimantes 3D

La télémédecine offre un espoir aux populations des pays en voie de développement qui n'ont pas accès aux soins de réadaptation, faute d'infrastructures et de moyens financiers. Au Togo, Handicap international mène un projet pilote pour réduire le coût de l’appareillage et le rendre accessible aux populations vivant dans des zones dangereuses ou isolées.

Equipe : Elodie Bécu (reporter), Jérôme Citron (co-reporter)
Lieu(x) de reportage : Togo
Média : EBRA presse (groupe de presse régionale du centre et de l'Est de la France), CFDT Magazine
Budget : 7 410€

===========================

Le dépistage précoce de la drépanocytose, fer de lance dans la lutte contre la maladie

Des millions de personnes sont touchées par la drépanocytose dans le monde. Pourtant la maladie encore méconnue, est mal détectée et mal prise en charge dans de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest. Le Burkina Faso s'engage dans le dépistage précoce : quatre maternités font partie d'un projet pilote lancé en 2015 de dépistage néonatal de la maladie, le premier dans ce pays (dont 2% de la population serait drépanocytaire).

Equipe : Aurélie Franc (journaliste) + Camille Rioual (journaliste vidéo)
Lieu(x) de reportage : Burkina Faso
Média : Le Figaro
Budget : 8 626€

===========================

Une approche innovante pour éradiquer la tuberculose en Ouganda

La tuberculose fait rage en Ouganda, un des pays le plus touchés par cette maladie infectieuse dans le monde. Elle s'avère mortelle, sauf si elle est dépistée à temps. Cette année, les chercheurs de l'Université de Bordeaux ont lancé TB-Speed, un programme de quatre ans destiné à diagnostiquer au plus vite les enfants dans les zones reculées et de pallier ainsi le manque de moyens du système de soins du pays.

Equipe : Coralie Lemke (journaliste)
Lieu(x) de reportage : Ouganda
Média : L’Usine Nouvelle
Budget : 5 256€

===========================

Résistance aux antibiotiques en Inde

La résistance aux antibiotiques est l'une des plus grandes menaces pour la santé mondiale. C'est particulièrement le cas en Inde, où l'impact sur la population locale est grand. Le pays affiche aujourd'hui l'un des plus taux de mortalité les plus élevés au monde dû à la résistance aux antibiotiques. Utilisation inappropriée de médicaments par l'homme et le bétail, automédication, cocktails de médicaments non approuvés, mauvaise gestion des déchets dans les centres urbains surpeuplés, etc. : il existe de nombreuses causes expliquant la propagation inquiétante de la résistance aux antibiotiques en Inde.

Equipe : Lise Barnéoud (journaliste), Alice Bomboy (journaliste, photographe)
Lieu(x) de reportage : Inde
Média : Le Monde
Budget : 14 000€

===========================

Kufungisisa, quand la dépression ne dit pas son nom

Seule la moitié des 300 millions de personnes dépressives dans le monde bénéficie de traitements. Elles sont même moins de 10 % dans certains pays en voie de développement notamment en Afrique où une vision occidentale et inadéquate de la psychologie a creusé un vide médical et a développé un tabou autour des maladies mentales. Au Sénégal et au Zimbabwe, des initiatives de terrain émergent, rendant possible la détection de la dépression et des soins mieux adaptés au contexte économique, social et cultuel.

Equipe : Klervi Le Cozic (journaliste), Elsa Dorey (journaliste), Eugénie Baccot (photographe)
Lieu(x) de reportage : Senegal, Zimbabwe
Média : We Demain, Paris Match Afrique, Slate, L’Actualité Nouvelle-Aquitaine
Budget : 16 145€

===========================

Comment l'Afrique organise sa lutte contre le diabète

Le diabète tue silencieusement en Afrique. De plus en plus. Faute d'information, de dépistage et même de médicaments, les patients meurent rapidement. Alors que les financement internationaux sont majoritairement orientés vers les maladies transmissibles, certains acteurs locaux tentent de réagir. La télémédecine et la santé en entreprise pourraient être des leviers efficaces.

Equipe : Stéphany Gardier (journaliste), Olivier Prieur (réalisateur/caméraman)
Lieu(x) de reportage : Côte d'Ivoire
Média : Le Figaro, Loopsider
Budget : 13 900€

*****

Pour lire la version anglaise de cet article rendez vous sur notre page Medium.

Restez informé des activités de l’EJC, en vous abonnant à l’une de nos newsletters ou en lisant nos autres articles

* Source: Le Monde, 8 Février 2018

Follow us and join the conversation